AstroGAS

04 March 2018

Bricolage à deux balles du dimanche
Bonjour à tous,

En son temps, j'avais bricolé des supports pour pointeur laser sur mes Dobson.
Ils fonctionnaient bien mais étaient dimensionnés pour un pointeur laser canadien qui ne fonctionne qu'à une température supérieure à environ 15°. Comme cela, n'arrive pas souvent dans nos contrées, j'avais aussi bricolé un petit système de chauffage mais ce n'était pas très pratique.

Il y a quelques mois, chez "nos amis chinois" (Ali Express), j'ai trouvé un pointeur laser qui ne coûte presque rien (moins de 10 € livraison comprise), qui se recharge et, surtout, qui fonctionne à toute température. Jusqu'à présent, je ne m'en suis servi que pour des démonstrations publiques mais j'avais en projet de lui bricoler un support pour les Dobson.

En outre, je voudrais aussi bricoler un petit chercheur optique à monter sur les Dobson de voyage. Il faudra qu'il soit hyper léger pour ne pas compromettre l'équilibre de ces télescopes. Toujours en Chine, je viens de commander un petit monoculaire 8x40 à peu de frais. J'ai quelques idées pour lui faire un support s'il fonctionne correctement.

Il y a quelques années, pour un tout autre usage, j'avais commandé des aimants néodymes très puissants (9 kg) et il m'en reste trois.
J'ai donc imaginé un arrimage magnétique facile à placer, bien plus léger qu'une queue d'aronde et permettant de permuter facilement le pointeur laser ou le futur chercheur optique.

Pour le support du pointeur laser, j'ai acheté un bout de tube en PVC. J'y ai foré puis taraudé 6 trous pour recevoir 6 vis nylon M5 qui permettront le positionnement du pointeur. Une 7ème vis nylon servira d'interrupteur un appuyant sur le bouton poussoir du pointeur.
J'ai fait ce "bricolage à 2 balles" en quelques heures et les premiers tests semblent concluants.

Si j'arrive à faire le support à arrimage magnétique pour le petit monoculaire, je pourrais monter sur mes Dobson: un pointeur Quickfinder (j'ai installé une embase sur chaque télescope), un pointeur laser ou un mini chercheur optique.

Chaque système à ses avantages et inconvénients:

Le Quickfinder est suffisant sous les très bons cieux mais, lorsqu'il y a de la pollution lumineuse et qu'on cherche un objet situé loin de toute étoile repère visible à l’œil nu, il est pratique de disposer aussi d'un chercheur optique qui montrera beaucoup plus d'étoiles dans la zone de recherche.

Le chercheur optique seul ne permet pas toujours de faire le repérage de départ pour un "chemin d'étoiles". En effet, s'il y a plusieurs étoiles de magnitude similaire dans la zone de recherche, on se demande parfois si on est bien sur celle qu'on croit.

Le pointeur laser est très pratique car il permet de rechercher des objets sans se tordre le cou (même près du zénith). Dans les cas difficiles, même s'il y a de la pollution lumineuse, on peut faire les recherches avec une paire de jumelles. Lorsqu'on est sur la zone recherchée, sans la quitter des yeux, il suffit d'orienter le télescope jusqu'à ce que le faisceau laser pointe sur l'objet. Le gros point faible du laser, outre sa sensibilité au froid, c'est qu'il est dangereux à utiliser. En effet, un pointage malencontreux dans les yeux d'une personne peut altérer irrémédiablement sa vue ! Il n'est donc pas utilisable s'il y a du monde sur le site...

Quelques images du pointeur laser et son support:







Yves Piette
23:02:31 - Yves - Catégorie : AstroBricolage - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 4 - Evaluation : 10.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


Curiosité
Cette dernière semaine de février mon épouse et moi étions à Prague pour un city trip.

Au n°1 de la ruelle Novy Svet ( nouveau monde )se trouve cette maison.
Tycho Brahé y a demeuré un certain temps et d'après le guide Hachette de Prague Kepler aussi. Cela ne semble toutefois pas mentionné sur la plaque.
Le nom donné à cette maison est "The Golden Griffin" les amateur de Harry Potter apprécieront :o)

Autre merveille à visiter la bibliothèque baroque du Clementinum dans la tour de l'observatoire du quartier Staré Mesto. Malheureusement il est interdit d'y faire des photos même sans flash ;o(





JM
14:55:45 - Jean Marc - Catégorie : Vie du Club - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 6 - Evaluation : 9.50

Veuillez évaluer cet article :
10 


Ptolémée, Alphonsus et Arzachel
Trois cratères remarquables sur notre bonne vieille Lune : Ptolémée, Alphonsus et Arzachel.
Conditions de prise de vue pas terribles mais, malgré tout, on voit quelques détails intéressants.
Bien entendu, les trois cratères en titre mais aussi rimae Alphonsus et rimae Arzachel, ces vallée qui raturent leur cratères respectifs.
Remarquez une série de petits cratères alignés sur le bord supérieur droit de Ptolémée.

Bien d'autres détails encore dont de tout petits cratères à peine visibles ou Ammonius B cratère comblé juste au dessus d'Ammonius (9 km de diamètre) dans le cratère Ptolémée.

A noter aussi que Alphonsus est le site de chute de la sonde Ranger 9 (24/03/65)

Amusez-vous à retrouver les cratères et formation à l'aide de la carte issue de l'Atlas de la Lune d'Antonin Rükl.



JM
12:39:49 - Jean Marc - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 14 - Evaluation : 10.00

Veuillez évaluer cet article :
10